Humanitarian Works

Ensuring access to water a priority in wake of volcanic eruption in Goma

En juillet 2017 dans le territoire de Masisi 3000 personnes avaient fuient leurs maisons à cause des attaques des miliciens Mai Mai APCLS, des villages entiers s’étaient vidés, plusieurs les familles se sont réfugiées dans les localités voisines de Muhanga, Bashali, Mokoto et Kahira ou la plupart vivaient dans des conditions difficiles .

 

Scroll up